En cette période compliquée, mener une politique sociale efficace est une tâche difficile. Pour augmenter le pouvoir d’achat de ses salariés, le CSE a plusieurs solutions de leur faciliter l’accès à de nombreuses activités  La billetterie étant gelée avec la pandémie, les activités liées aux vacances et aux loisirs (hébergement, transports, activités sportives, etc.) est une solution adaptée pour aider les salariés.

Pour les vacances, deux solutions sont possibles.

Les chèques Vacances: 

L'ANCV accompagne depuis des années les CSE dans leur distribution des Chèques Vacances. Le CSE peut ainsi participer à l'achat des vacances mais aussi des activités loisirs de ses salariés. Cela implique une certaine organisation pour les élus. En effet, le CSE doit choisir le montant pour chaque salarié selon les règles qu'ils ont établis avant de commander les chèques vacances auprès de l'ANCV. Les élus doivent ensuite distribuer les chèques vacances auprès de chaque salarié avec un émargement. Cette mise en place prend donc du temps pour les élus.
Pour les salariés, le chèque vacances permet au salarié de se soulager d'une certaine partie de la somme pour l'achat de ses vacances ou de ses activités loisirs. L'ANCV référence des partenaires partout en France dans lesquels le salarié peut faire son choix.

La subvention vacances:

La subvention vacances vous permet d'effectuer une dotation financière directement sur les activités sociales et culturelles des salariés pour leurs vacances. Allant de paire avec la plateforme avantages Conseil CE, spécialisées dans les vacances (camping, séjours, villages club, locations….), la subvention vacances permet aux élus en quelques clics de donner à vos salariés un portefeuille électronique pour payer leur vacances. La distribution de la subvention est automatique pour l'ensemble des salariés sans frais d'envoi et pour une large gamme de vacances. De plus, cette solution vous permet de ne pas perdre l'argent des élus car si le salarié n'utilise pas sa subvention, la somme peut être récupérée et utilisée l'année suivante.

Notre conseil:

La subvention vacances parait être aujourd'hui la meilleur solution. En effet, elle parait être plus simple et plus rapide à gérer pour les élus. Sans grande gestion de la part des élus et sans prendre de risque, elle parait également plus adaptée au contexte actuel car les élus n'ont pas à envoyer ou à distribuer quoi que ce soit. De plus, pour les salariés, cette solution parait proposer une gamme plus large pour l'utilisation de la somme donnée par les élus et parait également plus simple d'utilisation via une plateforme avantages pour les salariés.

Résumé de l'article

En cette période compliquée, mener une politique sociale efficace est une tâche difficile.

Accédez à Primoloisirs

Recommander en tant que salarié