Eh oui, même les petits CSE ont des obligations comptables...

Ces CSE qui ont des ressources annuelles inférieures à 153 000 euros, en cumulant budget de fonctionnement, budget des activités sociales et budget des activités culturelles. Ces CSE qui ont des moyens financiers limités, des opérations bancaires la plupart du temps peu nombreuses. Ces CSE qui ont tout de même l'obligation d'une comptabilité simplifiée.

Les missions du CSE:

Pour ces CSE, nous parlons de gestion comptable et les missions obligatoires sont belles et bien présentes. Ces missions sont simples mais peuvent tout de même prendre du temps. Le trésorier, accompagné ou remplacé parfois par le trésorier adjoint, est en charge de ces missions.

Les CSE doivent tout d'abord effectuer le pointage de leur relevé de comptes bancaires pour ainsi présenter deux documents officiels. L'élaboration de ces documents est nécessaire et obligatoire car ils doivent être présentés aux salariés et à la direction afin d'exposer l'état des comptes du CSE et l'utilisation du budget du CSE.

Les documents obligatoires:

Le premier document à élaborer est l'état comptable. Celui-ci correspond à l'état annuel des recettes et des dépenses et peut pour certains CSE s'accompagner de l'état des dépenses patrimoniales. Cet état reprend donc l'ensemble des entrées et sorties bancaires répertoriées selon les différentes activités sociales, culturelles et inhérentes au fonctionnement du CSE. Il permet donc de faire l'état des activités globales du CSE pour donner une visibilité aux salariés et à la direction.

Le second document est l'état de gestion. Celui-ci correspond à la synthèse des opérations du budget de fonctionnement, dit budget AEP, et du budget social. Il permet de voir la bonne ventilation des budgets en fonction des dépenses et activités du CSE en une fois grâce à deux parties dédiées respectivement au budget de fonctionnement (budget AEP) et au budget social.

Ces missions impliquent quelques difficultés. En effet, cela demande à la personne en charge (trésorier ou/et trésorier adjoint) de gérer les opérations bancaires de façon régulière. Cela peut parfois pendre du temps et les élus, en général, n'ont malheureusement jamais assez d'heures de délégation pour effectuer toutes leurs missions. Bien que ces documents semblent simples, ils impliquent également la maitrise du logiciel EXCEL et une connaissance de base de notions comptables. Tous les trésoriers ne sont pas comptables !

Un logiciel de gestion comptable: la simplicité:

C'est pourquoi les CSE ont souvent besoin d'outils pour s'accompagner au quotidien et un logiciel de gestion comptable est à la disposition des élus dans ce domaine. Il présente en effet de nombreux avantages. Étant l'assistant de l'élu en charge (trésorier ou trésorier adjoint), il simplifie notablement les missions de celui-ci et par conséquent lui fait gagner le temps si précieux dont il a besoin pour ses autres missions. Le logiciel de gestion permet d'automatiser les saisies comptables et génère les documents comptables obligatoires automatiquement. Il permet donc d'historiser les tâches effectuées et d'avoir une traçabilité, en cas de changement de trésorier par exemple. Enfin, il est un outil formidable pour présenter de façon professionnelle les comptes aux salariés et à la direction (conception de graphiques, tableaux...).

Résumé de l'article

Eh oui, même les petits CSE ont des obligations comptables…

Accédez à Primoloisirs

Recommander en tant que salarié